Premier vol de l’avion furtif russe T50/PAK-FA

Alors que les Etats-Unis ont mis un terme à la poursuite du programme d’avion F22 Raptor – seuls 183 exemplaires sont en service au sein de l’US Air Force – la Russie développe, depuis 2002 et en collabortation avec l’Inde, un chasseur-bombardier furtif de cinquième génération, appelé T50 ou PAK FA.

Et ce 29 janvier, un prototype de ce futur appareil a effectué un premier vol de 47 minutes, au-dessus de la région de Komsomolsk-sur-Amour, en Extrême-Orient. « Lors du vol, nous avons effectué l’évaluation initiale de la dirigeabilité de l’avion (…) Il a bien réagi à toutes les étapes du programme » a ainsi déclaré Sergueï Bogdan, son pilote d’essai.

Ce vol inaugural a été qualifié de « grand pas en avant » par le Premier ministre russe, Vladimir Poutine. Ce dernier a par ailleurs indiqué que les pilotes désignés pour évoluer sur cette appareil allaient commencer leur formation en 2013. Si le calendrier est respecté, le T50 devrait entrer en service en 2015, ce qui peut sembler être un peu court, compte tenu de la complexité de cet avion.

D’ailleurs, l’armée russe redoute des retards, d’autant plus que d’autres projets dits techonologiquement avancés connaissent des contre-temps, comme par exemple le Boulava, le missile stratégique qui accumule les échecs lors de ses essais.

Par ailleurs, et de l’aveu même du vice-Premier ministre russe, Sergueï Ivanove, il reste encore beaucoup de travail aux ingénieurs de Soukhoï pour rendre leur avion opérationnel.

En effet, l’avionique et le système d’armes ne sont pas encore prêts – en fait, ils ont été empruntés à un Su-35 -, de même que les deux moteurs qui doivent le propulser. Et il est en outre fort probable que l’avionneur russe rencontre les mêmes problèmes que ceux auxquels a dû faire face Lockheed-Martin pour le F22 Raptor.

Enfin, le partenariat russo-indien pour le projet T50/PAK FAdoit, selon le directeur général de Soukhoï, permettre de « dépasser ses analogues occidentaux en matière de qualité prix », de « renforcer les forces aériennes » des deux pays et « d’occuper une place importante sur le marché mondial ».

Photo : le Soukhoï T50, dont l’apparence fait penser au F22 Raptor, et au YF-23 américains

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].