Besancenot envisage de porter plainte contre la gendarmerie

Le porte-parole du NPA, et facteur à ses moments perdus, Olivier Besancenot, est contre la réforme de la Poste. Et il est tellement contre qu’il a voulu imiter les militants de Greenpeace qui avaient réussi à pénétrer à l’intérieur de l’Hémicycle de l’Assemblée nationale.

Avec ses amis de Sud PTT, l’admirateur de trotski a donc essayé, le 15 décembre, de franchir les grilles du Palais Bourbon, sans doute pour affirmer de plus près aux députés son opposition au changement de statut de son employeur.

Sauf que, une fois de l’autre côté de la grille, Olivier Besancenot a été arrêté par les gendarmes en charge de la sécurité des lieux avant d’être finalement relâché. Seulement voilà, pour le zélé facteur, l’intervention de la maréchaussée aurait été relativement violente.

« Plusieurs personnes ont été interpellées, mais trois, dont moi, avons été emmenées dans des locaux, à l’intérieure de l’Assemblée par des gendarmes qui nous ont pris de manière musclée » a-t-il affirmé à l’Agence France Presse.

« Des gendarmes nous ont emmenés avec une clé de bras, en prenant la moitié d’un bras et en remontant très très fort, il y en avait un qui était particulièrement zélé avec moi » a précisé Olivier Besancenot. C’est à ce moment-là qu’il aurait ressenti une douleur à un doigt. « Malgré le fait que j’avais mal, (le gendarme) m’a descendu avec la clé de bras au sous-sol », a-t-il continué. Puis « un gradé est descendu et l’a appelé à la retenue » a-t-il encore ajouté.

Bilan de l’opération : le porte-parole du NPA a été hospitalisé pour une fracture à un doigt nécessitant un arrêt de travail de 45 jours. « C’est beaucoup. On se pose sérieusement la question de porter plainte pour violence au moment de l’interpellation » a-t-il déclaré. En appeler à la justice quand on a voulu défier la loi est quand même le comble du comble…

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].