Un convoi militaire italien pris pour cible à Kaboul

Un convoi militaire italien de la Force internationale d’assitance à la sécurité (ISAF) a été la cible d’un attentat suicide à la voiture piégée, ce matin du 17 septembre, à Kaboul.

L’attaque a exactement eu lieu dans les environs de l’aéroport de la capitale afghane, près de l’ambassade des Etats-Unis et d’une base américaine. Selon le chef de l’unité d’enquête de Kaboul, Abdul Ghafat Sayedzada, le kamikaze aurait percuté deux véhicules du convoi (des HUMVEE) avec une voiture bourrée d’explosifs. La violente explosion consécutive au choc aurait soufflé les vitres des bâtiments situés à un cinquantaine de mètres de l’endroit où s’est passée l’attaque.

D’après un bilan fourni par Ignazio La Russa, le ministre italien de la Défense, six soldats ont été tués et quatre autres blessés. Ils appartenaient tous à une unité de parachutistes. Le porte-parole du ministère afghan de la Défense, le général Mohammad Zahir Azimi, au moins 10 civils auraient également trouvé la mort et 52 ont été blessés.

L’attentat – le quatrième de cette envergure commis à Kaboul en cinq semaines – a été revendiqué par Zabiullah Mujahid, un porte-parole taleb. Actuellement, le contingent italien est fort de 3.250 militaires. Il avait été renforcé par l’envoi de 500 soldats supplémentaires à l’occasion de l’élection présidentielle afghane du 20 août dernier.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Commentaire

  1. de walter

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>