Nouveau taux record de suicides dans l’armée américaine

Pour la première depuis 1980, année à partir de laquelle des statistiques ont commencé à être établies, le taux de cas de suicide concernant les militaires américains en activité est supérieur à celui constaté parmi la population civile. En 2008, 143 soldats ont en effet mis fin à leurs jours, contre 115 l’année précédente. Ce chiffre pourrait bien d’ailleurs augmenter car 15 décès suspects font actuellement l’objet d’une enquête.

Le nombre de suicides au sein de l’armée américaine ne cesse pas d’augmenter depuis 2004, où 64 cas avait été constatés. Environ 30% des cas concernent des soldats déployés sur un théâtre d’opérations. Et pour 75% d’entre, il s’agissait de leur première mission à l’extérieur des Etats-Unis. Près de 35% des suicides ont été commis un an après le retour au pays. Le corps des Marines est en outre un des plus touchés par ce phénomène, avec 41 suicides enregistrés.

Les raisons qui avaient été avancées pour expliquer le taux de suicides de l’année précédente restent encore valables, à savoir le stress des opérations, la longueur des missions qui va de pair avec un éloignement familial susceptible de conduire à des séparations de couples.

Pour faire face à ce problème, des programmes pour repérer les soldats psychologiquement fragile avait été mis en place par l’armée américaine. Mais il semblerait qu’ils n’aient pas été très efficaces. Ainsi, d’autres mesures devraient être prise, comme celle qui consistera à donner une formation aux militaires afin qu’ils puissent mieux gérer les comportements suicidaires chez les camarades, voire sur eux-mêmes.

Par ailleurs, l’Institut national pour la santé mentale a été chargé de mener une étude visant à identifier les facteurs qui poussent certains soldats à commettre l’irréparable.

Enfin, le taux de suicide concernant les 500.000 anciens militaires qui ont quitté le service actif entre 2002 et 2005 est également préoccupant. Selon le ministère en charge des vétérans, au moins 144 cas ont été enregistrés en 2007. Sur l’ensemble des anciens combattants américains, le nombre de décès par suicide a été évalué à 6.500 par an.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].