Les Afghans vont assurer la sécurité de Kaboul

Alors que trois personnes travaillant pour l’International Rescue Committee (IRC) ont été tuées, le 13 août, au sud de Kaboul dans une embuscade tendue par des insurgés islamistes, le ministère afghan de la Défense a informé que ses troupes allaient prendre en charge la sécurité de la capitale à la fin du mois d’août. Cette mission est pour l’instant assurée par la Force internationale d’assistance à la sécurité.

Ce transfert de responsabilité concerne uniquement la ville en elle-même et non sa province, qui reste, quant à elle, sous le contrôle du contingent français. De plus, les militaires de l’OTAN qui s’occupent de l’instruction des soldats afghans, ainsi que ceux qui assurent des tâches logistiques et administratives resteront à Kaboul, selon le porte-parole du ministère, le général Mohammad Zaher Azimi.

Au lendemain de cette annonce, l’aéroport de Kaboul a été visé par un tir de roquette qui n’a fait aucune victime. Cet incident montre que la capitale afghane n’est pas totalement à l’abri d’attaques ponctuelles menées par les talibans. Pour mémoire, Kaboul a été le théâtre d’attentats visant le gouvernement afghan ainsi que les intérêts occidentaux et indiens au cours de ces derniers mois.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].