Propos désobligeants

La presse a largement fait écho aux propos tenus par le président de la République, Nicolas Sarkozy, au lendemain du drame de Carcassonne. Les accusations d’amateurisme que ce dernier a lancé à l’égard des militaires au lendemain du drame de Carcassonne avaient accentué un malaise déjà perceptible au sein des armées, sur fond de lourde réforme et de traque d’officiers ayant osé contester le Livre blanc dans un papier publié par le Figaro.

Bien que le ministre de la Défense, Hervé Morin, ait tenté de rattraper le coup en affirmant que les mots du président n’avaient visé que les seuls responsables du 3e RPIMa à l’origine de la fusillade (17 blessés parmi les spectateurs d’une démonstration d’assaut), le mal était fait. Pour recoller les morceaux, aussi bien le chef de l’Etat que le ministre ont multiplié les marques d’égard à l’intention de la communauté militaire, en mettant en avant son professionnalisme et ses qualités morales.

Cependant, la dernière édition du Canard Enchaîné (30 juillet) a rapporté de nouveaux propos désobligeants de la part de Nicolas sarkozy au sujet des militaires. Faisant le bilan du mois de juillet devant ses conseillers, ce dernier se serait félicité de la réussite du dernier 14 juillet. « J’ai botté le cul des militaires et jamais ils n’ont aussi bien défilé. Donc cela veut dire que j’ai eu raison de leur botter le cul », aurait-il ainsi déclaré.

Défiler sur les Champs-Elysées, le jour de la fête nationale, est un honneur pour les militaires. Chaque année, ils accomplissent cet exercice avec rigueur, discipline et professionnalisme, sans qu’ils aient besoin de se faire botter l’arrière-train par qui que ce soit. Aussi, la sortie du président de la République est aussi étonnante qu’insultante. Si les propos que lui prête l’hebdomadaire satirique ne sont pas démentis, cela en dira long sur l’estime réelle portée aux militaires au plus haut sommet de l’Etat.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].