Nouvelle carte militaire : les unités concernées

Armée de Terre

– Arras (601e Régiment de Circulation routière)

– Baie-Mahault, Guadeloupe (41e Bataillon d’Infanterie de Marine)

– Barcelonnette (Centre national d’aguerrissement en montagne)

– Bitche (57e Régiment d’Artillerie)

– Bourg-Saint-Maurice (7e Bataillon de Chasseurs alpins, transféré à Varces, en Isère)

– Bretteville-sur-Odon (18e Régiment de Transmissions)

– Briançon (Centre national d’aguerrissement en montagne)

– Châlons en Champagne (402e Régiment d’Artillerie, dont le départ sera compensé par l’arrivée du 1er Régiment d’Artillerie de Marine)

– Château-Chinon (Etablissement d’impression de l’armée de Terre)

– Chatel-Saint-Germain (1er Régiment médical, transféré à La Valbonne, dans l’Ain)

– Commercy (8e Régiment d’Artillerie)

– Compiègne (Ecole d’état-major)

– Déols (517e Régiment du Train)

– Dieuze (13e Régiment Dragons parachutistes, transféré à Souge)

– Fort-de-France, Martinique (33e Régiment d’Infanterie de Marine)

– Givet (Centre d’entraînement commando)

– Haguenau (Etat-major de la Brigade d’Artillerie, 12e Régiment d’Artillerie mais la ville va récupérer le 2e Régiment de Hussards de Sourdun, l’Etat-major de la Brigade de renseignement, le 28e Groupe géographique)

– Illkirch-Graffenstaden (1er Régiment du Génie dont le départ pourrait être compensé par l’arrivée du 16e bataillon de Chasseurs, en provenance de Saarburg, Allemagne)

– Joigny (28e Groupe géographique, transféré à Haguenau)

– La Rochelle (519e Régiment du Train)

– Laon (1er Régiment d’Artillerie de Marine, transféré à Châlons en Champagne)

– Laval (42e Régiment de Transmissions)

– Limoges (15e Bataillon du Train, Etat-major des forces n°4 et Etat-major de la 3e Brigade mécanisée, transféré à Clermont-Ferrand)

– Lunéville (Etat-major de la Brigade de transmissions, transféré à Douai)

– Martignas-sur-Jalle [Souges] (503e Régiment du Train, transféré à Nîmes, Etat-major de la 2e Brigade logistique. Ces départs seront compensés par l’arrivée du 13e Dragons Parachutistes)

– Metz (2e Régiment du Génie, Etat-major de la Brigade de Renseignement, transféré à Haguenau)

– Montpellier (Ecole militaire supérieure de l’administration et de management, transférée à Saint-Cyr/Coëtquidan et l’Ecole d’application de l’Infanterie, transférée à Draguignan)

– Nancy (Etat-Major de la 4e Brigade aéromobile)

– Nantes (Etat-major de la 9e Brigade légère blindée de marine, transféré à Poitiers, Etat-major des forces n°2, 22e Bataillon d’Infanterie de Marine)

– Noyon (Régiment de Marche du Tchad, transféré à Colmar)

– Orléans (Etat-major de la 2e Brigade blindée, transféré à Strasbourg, 785e Compagnie de guerre électronique, transférée à St Jacques de la Lande)

– Phalsbourg (15e Base de soutien du matériel)

– Polynésie (Régiment d’Infanterie de Marine du Pacifique)

– Rambouillet (Commissariat de l’armée de Terre, transféré à Cambrai)

– Senlis (41e Régiment de Transmissions)

– Sourdun (2e Régiment de Hussards, reaffecté à Haguenau)

– Strasbourg (Etat-major de la Brigade du Génie mais récupère l’Etat-major de la 2e Brigade Blindée, en provenance d’Orléans)

– Tours (Ecole de logistique et du Train, transféré à Bourges)

– Versailles (5e Régiment du Génie)

Armée de l’Air

– Brétigny-sur-Orge (base aérienne 217)

– Cambrai (base aérienne 103 – Mirage 2000 C/RDI. La fermeture sera en partie compensée par l’arrivée de la Direction centrale du commissariat de l’Armée de Terre )

– Colmar (base aérienne 132 – Mirage F1 CT. La fermeture sera compensée par l’arrivée du Régiment de Marche du Tchad de Noyon)

– Le Lamentin, Martinique (base aérienne 365)

– Metz (base aérienne 128, fermeture annnoncée après 2011)

– Nice Mont-Agel (base aérienne 943)

– Polynésie (base aérienne 190)

– Reims (base aérienne 112 – Mirage F1 CR)

– Sainte-Clothilde, La Réunion (base aérienne 181)

– Taverny (base aérienne 921)

– Toulouse (base aérienne 101)

Marine

– Nîmes (base aéronavale)

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].