En publiant une tribune dénonçant les « incohérences du Livre blanc sur la Défense et la sécurité nationale dans les colonnes du Figaro, la semaine dernière, le groupe Surcouf, composé par des officiers de « haut rang », a fait quelques vagues, à commencer au sommet de l’Etat. Le ministre de la Défense, Hervé Morin et le président