Le centre national des opérations aériennes a été inauguré

Le Premier ministre, François Fillon a inauguré le 25 février le nouveau Centre national des opérations aériennes (CNOA) installé sur la base aérienne 942 de Lyon Mont-Verdun (Rhône).

Anciennement appelé le « Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes » et précédemment situé à Taverny, en région parisienne, le CNOA, nouvellement installé à Lyon Mont-Verdun, est opérationnel depuis septembre 2007. M. Fillon et le ministre de la Défense se sont fait expliquer le fonctionnement du centre par le général de Rousiers, commandant de la défense aérienne et des opérations aériennes.

De par la Constitution, la charge de la défense nationale revient au Premier ministre.De ce fait, le CNOA est donc placé sous sa responsabilité.

Le CNOA est le centre nerveux de la défense aérienne française. Il lui revient d’évaluer les menaces et d’ordonner les missions d’interception selon les informations transmises par l’ensemble des centres de détection et de contrôle (CDC) chargés de surveiller l’espace aérien français.

Son transfert de la base de Taverny, en région parisienne, à la celle de Lyon Mont-Verdun obéit non seulement à la logique de modernisation de la Défense et notamment du Plan Air 2010 mais aussi à la mise en oeuvre du projet « Air Command and Control System » (ACSS) qui doit à terme permettre de disposer d’un système commun et interopérable de surveillance et de protection du ciel européen.

La base 942 de Lyon Mont-Verdun est située à 165 mètres de profondeur. Ses galeries, creusées dans les années 1960, ont été modernisées afin de pouvoir héberger le CNOA, mais aussi un poste de commandement chargé de la conduite des opérations nucléaires. Dans deux ans, la base devrait devenir un pôle d’excellence de l’Otan, avec l’implantation de l’université de l’air.

Les commentaires sont fermés.