Voile noir

Un des dangers pour les pilotes de chasse est ce que l’on appelle le voile noir. Ce phénomène peut arriver lors de manoeuvres serrées qui impliquent un facteur de charge élevé (les fameux « g »). Le sang n’irrigue alors pas suffisamment le cerveau du pilote qui perd ainsi non seulement la vision, d’où le nom de « voile noir » mais aussi connaissance pendant quelques secondes. Des secondes qui peuvent être fatales.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].